0 Travailler sans les autres?

Le paradoxe du travail moderne entre individualisation et contrainte d’engagement… Le management moderne est-il vraiment distinct du taylorisme ? Contribution de Danièle Linhart, directrice de recherche au CNRS, sociologue du travail.

  • Hier, une souffrance vécue comme collective
  • Le travail moderne individualise la souffrance
  • L’hybridation entre taylorisme et management moderne
  • Contraindre le salarié à l’engagement
  • Déni de souffrance
  • Le chassé-croisé entre public et privé

Pour accéder au : Cadres libres N° 7 – janvier 2011

Pas encore de commentaires.

Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
Attention, ce nom sera publié. Choisissez un pseudo si vous souhaitez rester anonyme.

 

  • Newsletter

    [mc4wp_form id="1762"]