0 Rentabilité du TGV : les vrais problèmes

Cadres Libres vous recommande l’article de Martine Orange sur Médiapart, au sujet du rapport de la Cour des comptes publié le 23/10/2014, portant sur le modèle français du TGV que la Cour s’ingénie à « descendre en flammes ».

Le point de vue de Cadres Libres: le débat autour de la baisse de rentabilité des TGV n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Le modèle économique qui est à bout de souffle, ce n’est pas celui du TGV, c’est celui du financement des infrastructures (péages pour assurer l’entretien du réseau et Taxe sur le Résultat des Entreprises Ferroviaires pour financer les Trains d’Equilibre du Territoire ponctionnés sur les marges du TGV).

Le TGV est le seul mode ferroviaire dont les coûts d’exploitation sont couverts par les recettes des usagers (85% pour les trains intercités classiques, 30% pour les TER).

IDTGV, OUIGO, augmenter les tarifs, durcir les conditions d’échange et de remboursement des billets loisirs, supprimer les voitures bar, sont des pistes qui ne permettent pas d’absorber l’augmentation des péages déjà décidée.

Recentrer le TGV sur son domaine de pertinence, les LGV? C’est détruire ce qui est à la base de son succès commercial : la compatibilité avec le réseau classique qui évite des correspondances dissuasives. La desserte directe des villes moyennes situées sur des lignes classiques est un facteur important d’attractivité du TGV.

L’opportunité d’une LGV ne peut se mesurer à sa seule rentabilité financière : il faut prendre en compte les emplois pour la construction puis l’exploitation, l’attractivité des territoires, le report modal, la lutte contre la pollution, la décongestion routière, la libération de sillons sur les lignes classiques, le développement des TER.

Alors: réserver les TGV aux citoyens de quelques métropoles régionales et libéraliser les bus à longue distance pour les autres?

 Pour télécharger l’article de Martine Orange du 25.10.2015 sur Médiapart : « Le rapport biaisé de la Cour des comptes sur le TGV »

Pas encore de commentaires.

Commenter cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
Attention, ce nom sera publié. Choisissez un pseudo si vous souhaitez rester anonyme.

 

  • Newsletter

    [mc4wp_form id="1762"]