0 Le temps de travail des cadres SNCF excessif

Selon une enquête réalisée à la demande du comité d’entreprise dans le cadre des négociations autour d’un forfait jours, la charge de travail d’une partie des cadres de la SNCF est parfois mal encadrée et leur temps de travail « excessif ».
Cette étude qualitative réalisée par le cabinet d’expertise Secafi, montre que le temps de travail hebdomadaire n’est « souvent pas mesuré », et sous-évalué par les cadres et agents de maîtrise, qui ont tendance à ne pas prendre en compte les tâches réalisées le soir ou le week-end. Certains salariés affirment ainsi travailler entre 50 et 65 heures par semaine.
L’enquête met en garde contre « la pression individuelle intériorisée des individus vis-à-vis d’eux-mêmes », qui conduit à des excès. Ce rapport sera au centre des discussions entre les organisations syndicales et la direction qui ont engagé depuis plusieurs semaines une négociation sur la mise en place d’un forfait jour.

0 Rapport de l’IGAS sur les 35 heures censuré

Le rapport de l’IGAS consacré aux politiques d’aménagement et de réduction du temps de travail dans la lutte contre le chômage vient de faire l’objet d’une décision inique : le directeur de l’IGAS a décidé qu’il ne doit pas être transmis au gouvernement.

Pour télécharger l’article de Mediapart par Caroline Coq-Chodorgne

Pour télécharger le Rapport complet

C'est d'abord de sa gestion industrielle inadaptée que Fret SNCF est mort, pas de son coût du travail. C'est de cela aussi que la branche Voyageurs peut un jour mourir.

0 Ecart de compétitivité et coût du travail

En pleine négociation sur la réécriture de la réglementation du travail, la direction de la SNCF, évalue à 20 à 30% (mesurés comment d’ailleurs?)  l’écart de compétitivité entre la SNCF et les entreprises ferroviaires alternatives. Elle attribue opportunément tout cet écart au coût du travail.

Dit avec moins de précaution: la concurrence entre les entreprises du secteur serait affaire de concurrence entre leurs salariés. L’emporterait le compétiteur qui saurait appliquer le moins disant social.

Loin de moi l’idée de négliger le coût du travail. Encore faut-il le remettre à la place qu’il mérite. Lire la suite…

0 L’engagement des cadres : Cadres libres s’exprime

Cadres libres s’exprime sur l’engagement des cadres – entre conflit de loyauté et responsabilité sociale, le chemin étroit de la liberté individuelle – et sur la réforme ferroviaire, près de deux ans après le promulgation de la loi.

Pour télécharger :  Cadres libres n° 14 de juin 2016

 

0 Convention Collective Nationale de la branche ferroviaire

Dans le cadre de la négociation de la Convention Collective Nationale de la Branche ferroviaire, la base revendicative commune aux 7 organisations syndicales CGT, UNSA, SUD Rail, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC sur l’aménagement du temps de travail a été remise à l’UTP le 26 avril 2016.

Pour télécharger la base revendicative commune sur l’aménagement du temps de travail – 26 avril 2016

0 Lorsque ces symptômes apparaissent, la sécurité est fortement menacée

Lorsque plusieurs symptômes de ce tableau apparaissent, la sécurité est fortement menacée :

1 – Les pressions productives (exercées par les clients et internes) poussent le système plus près de ses limites de fonctionnement. Des contradictions apparaissent entre les règles de sécurité et les exigences de production, mais elles sont souvent arbitrées dans le sens de la productivité. Lire la suite…

Le témoignage du chef de l’Office Central Banlieue à Paris Gare de Lyon en poste le 27 juin 1988

2 « Accident de la Gare de Lyon en 1988, je me souviens… »
Nous avons, comme cadres, pu être confrontés à des sujets concernant la sécurité, que nous exercions dans un domaine directement lié à la sécurité ou non. Nous avons pu vivre des situations difficiles, notamment parce que nous n’avons pas trouvé les solutions adéquates, que nous n’avons pas ressenti le soutien nécessaire de la hiérarchie ou parce que le système est trop souvent d’une grande froideur devant ce qui touche profondément un être humain.
Le récit qui suit témoigne d’une de ces situations. Cadres libres est ouvert à d’autres contributions.

« Ce lundi 27 juin 1988, j’étais depuis 3 mois, chef de l’OCB (Office Central Banlieue) à Paris Gare de Lyon. Depuis mon embauche à la SNCF, en 1984, c’était mon 3eme poste d’encadrement. Mi-juin, en plus des missions classiques liées au poste, à savoir la gestion des rames et du personnel de conduite de la banlieue sud-est, j’avais repris les fonctions de chef de gare pour la gestion des voies, des quais et du poste d’aiguillage de la gare souterraine.

Lire la suite…

« Tout ce qui peut être compté ne compte pas forcément et tout ce qui compte ne peut pas forcément être compté », Einstein

0 Dirigeants engagés a minima?

Aujourd’hui on exige des Cadres Dirigeants de démissionner du statut de cheminot. Demain le demandera-t-on aux Cadres Supérieurs ?

Tout semble indiquer que le modèle du marché du travail interne de la SNCF est l’objet de remise en causes profondes, la sélection des cadres revêtant toujours une dimension en lien avec les projets d’une entreprise. Ou comment le basculement d’un modèle d’entreprise publique intégrée à celui d’un groupe filialisé à capitaux publics exclusivement orienté vers le marché se heurte au fonctionnement du marché du travail à statut. Lire la suite…

0 Encadrement SNCF: changer les têtes plutôt que les mentalités ?

La « modernisation » de la SNCF par l’ouverture de son marché du travail d’encadrement.

Cet article d’Alex ALBER au sujet d’une étude interne sur l’encadrement SNCF montre en quoi la diffusion de logiques managériales au sein d’un marché interne concourt à le fragiliser, voire à remettre totalement en cause ses logiques fondatrices.

En s’appuyant sur des données quantitatives et qualitatives au sujet des cadres de la SNCF, l’article se penche sur les évolutions récentes de l’entreprise publique.

La première partie illustre les lignes de fracture idéologiques existant au sein d’un encadrement majoritairement vieillissant et issu de la promotion interne. La «modernisation » n’est pas, loin s’en faut, consensuelle dans l’entreprise. Lire la suite…

0 Toute connexion mérite salaire

On assiste à l’explosion du temps de travail hors entreprise chez les cadres et techniciens.

75% des cadres et 39% des salariés déclarent utiliser les nouvelles technologies pour leur usage professionnel sur leur temps personnel. Lire la suite…

la Nouvelle Revue du Travail
0 la Nouvelle Revue du Travail

est une revue scientifique dont les auteurs, chercheurs ou praticiens, s’adressent au public académique et à celui des entreprises et des administrations publiques, à un moment où l’enseignement supérieur forme plus d’intervenants que de chercheurs. Le travail est pensé comme une notion transversale au carrefour des différents courants de la sociologie. Lire la suite…

0 Pourquoi la masse salariale dérive-t-elle?

La presse, toujours bien informée des affaires internes, s’est largement fait l’écho de la dérive de la masse salariale à la SNCF. Le président, lui-même, a expliqué au Figaro que des mesures seraient annoncées en fin d’année, car malgré une baisse des effectifs de 25 000 agents sur la période 2003 /2013, la masse salariale a augmenté de 1.3 G€. Cela serait dû à « l’avancement automatique » représenté par le GVT (glissement vieillesse technicité) en augmentation de 1.9 G€ sur 10 ans, soit 1.5% par an.

Ces éléments, issus d’une étude interne qui n’a pas été diffusée officiellement, étant rendus publics, Cadres Libres s’autorise à apporter quelques commentaires.  Lire la suite…

0 Pourquoi parler du travail ?

Coût du travail ou utilité sociale?

La notion de coût du travail est imposée dans le débat public par les partisans d’une forte pression sur les salaires et du débat sur la compétitivité/rentabilité des salariés.

Mais il y a aussi une autre manière d’aborder le thème du travail: elle consiste à s’interroger sur le sens et la finalité du travail, ce que l’on peut appeler le travail bien fait, et cela dans la perspective de son utilité sociale. Lire la suite…

La recherche de la maîtrise de l'aléa produit un fonctionnement encore plus aléatoire que celui laissé à l'initiative des individus

1 La sécurité est-elle assurée par la norme?

« Les Echos » du 09 juillet 2014 publie le Point de vue de François Dupuy, sociologue des organisations: « Brétigny, un drame qui devrait faire réfléchir toutes les entreprises ». Lire la suite…

0 Un GIU d’accord… mais comment, avec qui et pourquoi ?

Dans la réforme du système ferroviaire, un consensus existe sur la nécessité de réunir les missions de l’Infra dans une seule entité. La question de la séparation entre ses missions et celles des autres activités ferroviaires se pose. Ce n’est pas l’objet de cette contribution de cadres de RFF et de SNCF. Elle vise à attirer l’attention des décideurs sur les éléments indispensables à la réussite de la « construction » d’un GIU en donnant la parole aux femmes et aux hommes en charge de ces missions. Lire la suite…

0 Contrat de travail et Statut: c’est différent

Les cheminots du cadre permanent n’ont pas de contrat de travail : ils ont un statut. Cette distinction fondamentale semble avoir été perdue de vue. Il me semble nécessaire de la rappeler.

Lire la suite…

0 Des services dédiés aux salariés

Conciergeries, salle de sport, relaxation… Des entreprises affichent leurs bonnes intentions en se dotant de services dédiés aux salariés. Vitrine social ou réel effet bénéfique? Des petits plus destinés à les faire rester plus longtemps au boulot? Lire la suite…

0 Et si on reparlait du temps dédié au travail?

Une enquête Edenred-Ipsos menée en ligne en janvier 2014 auprès de 8.800 salariés européens de huit pays (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Portugal, Suède et Grande-Bretagne) nous apprend Lire la suite…

0 Expression des salariés

Le droit d’expression des salariés est une disposition figurant dans le code du travail. Ceci est repris dans le référentiel interne à la SNCF, dans le texte RH 0142. Mais les modalités inscrites dans le document sont-elles respectées et appliquées, notamment lors de réflexions liées à des projets de changement ? Ces sujets constituent pourtant autant de thèmes privilégiés pour l’expression des salariés (modification de l’implantation de bâtiment, aménagement d’horaires, restructuration de taches). Lire la suite…

0 Appel à témoignages

Le vent se lève… !

Le 6 janvier dernier, par sms interposés, le président Guillaume Pepy nous présentait des vœux très appuyés et nous souhaitait « une année 2014 sous le signe de l’excellence du service aux clients et de la satisfaction au travail », bref « une excellente année ».

Mais du côté des salariés concernés, force est de constater que l’enthousiasme est moins perceptible, tant il est difficile de travailler dans une entreprise qu’ils ne reconnaissent plus, de surcroit à la veille d’une réforme qui mutilerait ce qu’il en reste.
Lire la suite…

0 Bien-être et travail sont-ils compatibles?

La « qualité de vie au travail » fait débat. Peut-on parler de travailler sur la « qualité de vie au travail » sans être d’accord sur ce qu’on entend par « travail » et tout ce qui s’y attache? Quelle idée est la plus signifiante: « qualité de vie au travail » ou « qualité du travail »? Lire la suite…

Les directions d'entreprises n'ont pas le monopole de la performance.

0 Yves Clot parle du travail au Social Club

Yves Clot est professeur de la chaire de psychologie du travail au CNAM.

Son intervention au Social Club SNCF du 15 janvier 2014 était particulièrement stimulante! En voici une synthèse, lisible en peu de temps. Lire la suite…

0 Construire des collectifs de travailleurs du savoir

Alors que l’individualisation a envahi la sphère du travail, les compétences intellectuelles ont besoin de coopération et de solidarité pour se développer. Lire la suite…

0 Transport-Mouvement: métiers d’interface

L’Institut des Métiers a publié en juin 2012 le n°7 de sa revue Prospective consacré à la filière Transport Mouvement ,  produit des deuxièmes journées de l’Institut organisées en février 2012 . Lire la suite…

0 Crise de La Poste

Les cadres supérieurs s’expriment

Un collectif de cadres supérieurs de La Poste a publié fin juin 2012 un manifeste face à la crise sociale traversée par l’entreprise et à son refus de prendre les mesures de changement et d’audit imposées par la situation. Ce collectif, issu de tous métiers et occupant des fonction d’encadrement, sans appartenance politique ou syndicale marquée, a fait le constat suivant. Lire la suite…

0 Un guide des contractuel(le)s

La fédération des cheminots Cgt a édité un guide d’information à destination des agents contractuels. Lire la suite…

0 Travailler sans les autres?

Le paradoxe du travail moderne entre individualisation et contrainte d’engagement… Le management moderne est-il vraiment distinct du taylorisme ? Contribution de Danièle Linhart, directrice de recherche au CNRS, sociologue du travail. Lire la suite…

0 Libérer le travail

Sortir de la souffrance. Contribution de Yves Clot, sociologue. Lire la suite…