photo-cl

La diversification souvent réussie des activités de la SNCF, à l’international et dans la multimodalité, coexiste avec des faiblesses ferroviaires indignes de sa longue histoire.

0 Débâcle ferroviaire

« Trois ans après Brétigny, deux ans après le vote de la loi de réforme ferroviaire, les quelques promesses d’un redressement solide du rail français sont dispersées avec fracas au gré des récents arbitrages gouvernementaux. L’annonce coup sur coup, cette semaine, du non-désendettement du système et d’une dérogation à la règle d’or pour financer CDG Express, s’ajoute à la gestion calamiteuse de la crise Alstom et à de multiples arbitrages incohérents. Le quinquennat de François Hollande s’achève dans le tumulte des renoncements, alors que les Français semblent se lasser des piètres performances de la SNCF. Un rebond est-il seulement encore possible? », écrit Gilles Dansart.

Ajoutons l’attribution d’un milliard d’euros à la relance autoroutière, alors que tout investissement ferroviaire est considéré comme un gâchis d’argent public.

Pour télécharger l’article de Gilles Dansart dans Mobilettre.com : Débâcle ferroviaire

Si la commission et les gouvernements, plutôt qu'à imposer la concurrence intra modale, mettaient leur énergie à la construction d'une filière industrielle ferroviaire européenne.

0 Alstom

Les températures dépassent les maximums saisonniers mais les industries d’avenir, à même de contenir l’emballement du climat tout en développant l’emploi sont au congélateur. Alstom a annoncé la fermeture de l’usine de Belfort de matériel ferroviaire. François Hollande fera-t-il définitivement la preuve de son impuissance ou réussira-t-il à préserver l’usine d’ici les présidentielles ? Lire la suite…

0 Rapport de l’IGAS sur les 35 heures censuré

Le rapport de l’IGAS consacré aux politiques d’aménagement et de réduction du temps de travail dans la lutte contre le chômage vient de faire l’objet d’une décision inique : le directeur de l’IGAS a décidé qu’il ne doit pas être transmis au gouvernement.

Pour télécharger l’article de Mediapart par Caroline Coq-Chodorgne

Pour télécharger le Rapport complet

0 Quand l’État français sabote le train
Deux propositions de lectures:

« En diluant l’activité ferroviaire dans une offre plus globale de « mobilité » , la SNCF aligne sa politique sur le consensus pro-route qui règne parmi les milieux dirigeants. » Lire la suite…

1 Critique du Compte Personnel d’Activité

Au premier abord, le CPA peut être vu comme un progrès parce qu’il parle de droits nouveaux. Il ressemble à une réponse, très partielle, du gouvernement à la revendication de la CGT de pérenniser les droits des salariés tout au long de leur carrière. Je propose ici une lecture peut-être iconoclaste, voire conspirationniste (le qualificatif est à la mode) de cette chose.

Lire la suite…

0 Qui soutient la loi El Khomri ?

François Nogué, Directeur RH à la SNCF de 2006 à 2015…
Et Président de Pôle Emploi depuis 2011…

enrage

0 La maldonne des sleepings

J’ai lu le livre de Benoît Duteurtre, « La nostalgie des buffets de gare« , aimable pamphlet contre tout ce qui a transformé, en France particulièrement, les grandes gares en caricatures d’aéroport et les TGV en avions qui rampent.

Dans son chapitre « une chambre sur les rails » on peut lire : « La nostalgie de l’Orient Express inspire de clinquantes croisières du rail … Ainsi tandis que les discours continuent de fleurir sur l’urgence du développement durable et les vertus du chemin de fer, le train de nuit est devenu un loisir pour riches ».

Il ne s’agit donc pas tant de nostalgie, mais d’avenir …

Lire la suite…

Le gouvernement a décidé de ne donner aucune chance de rebondir au système ferroviaire.

0 « En route vers le démantèlement de la SNCF »

« En choisissant de maintenir Guillaume Pepy à la tête de la SNCF, en laissant la direction de l’entreprise poursuivre sa politique de démolition systématique, le gouvernement a décidé de ne donner aucune chance de rebondir au système ferroviaire. La mesure, en apparence anodine, de la libéralisation des autocars, dans le cadre de la loi Macron, vient parachever l’édifice : elle est là pour servir de levier en vue de dynamiter le service public de transports. Quel bilan ! Rarement gouvernement aura pratiqué avec un talent si consommé l’art du double langage et de la duperie. »

C’est ainsi que Martine Orange conclut son article sur MEDIAPART le 31/05/2015. Télécharger: En route vers le démantèlement.

Marre du SNCF bashing

2 Un « appel pour le ferroviaire » discutable!

Un appel en faveur d’une nouvelle politique ferroviaire en France a été publié par les Chambres de Commerce et d’Industrie, la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles, la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises, l’Association des Usagers de Transport de Fret, l’Association Française des Ports Intérieurs, la Fédération des Industries Ferroviaires et la Fédération Nationale des Associations d’Usagers du Transport.

Mauvaise foi

Cet article est bien plus éclairant sur les mentalités, les idées reçues, les contre vérités parfois, le dogme libéral et de la privatisation à outrance que sur la réalité industrielle, politique et économique des choses. Lire la suite…

http://www.agirpourlenvironnement.org/campagne/fret-ferroviaire
0 Transport de marchandises : Un train de retard ?!

La campagne Transport de marchandises : Un train de retard ?!, éditée à 80 000 exemplaires, a été initiée pour faire pression sur le premier ministre, le secrétaire d’Etat aux transports et sur le président de la SNCF, afin d’obtenir l’inscription dans la loi de transition énergétique d’un objectif de réduction de 50% en 2030 du trafic poids lourds en zone de montagne, de revenir sur la décision de généraliser la circulation des 44 tonnes, de mettre en œuvre une écotaxe poids lourds et d’adopter un moratoire sur la fermeture des gares, triages et lignes fret. Cette campagne a débuté le 1er juillet 2014 et devrait se clore le 31 décembre 2014. Lire la suite…

0 Traité Transatlantique

Plus de 120 organisations de la société civile européenne s’engagent ensemble dans la lutte contre le projet de traité de libre échange transatlantique (TAFTA ou TTIP) et s’expriment sur les menaces qu’il recèle pour tous les aspects de notre quotidien: Lire la suite…

1 La voiture électrique est polluante

L’Observatoire du nucléaire dénonce l’adoption d’une loi sur les bornes pour voitures électriques.

Lire la suite…

0 Extrême droite: l’imposture sociale

Dans le cadre du travail de vigilance engagé dès l’automne 2013, marqué par un meeting unitaire contre l’extrême droite le 29 janvier 2014, les syndicats de salariés, étudiants et lycéens CGT, FSU, Solidaires, FIDL, UNEF, UNL, le MRAP, la JOC ont présenté le lundi 14 avril 2014 le livre En finir avec les idées fausses propagées par l’extrême droite, de Pierre-Yves Bulteau. Lire la suite…

0 Retraites

Si on explorait d’autres solutions ? Lire la suite…