La diversification souvent réussie des activités de la SNCF, à l’international et dans la multimodalité, coexiste avec des faiblesses ferroviaires indignes de sa longue histoire.

0 Débâcle ferroviaire

« Trois ans après Brétigny, deux ans après le vote de la loi de réforme ferroviaire, les quelques promesses d’un redressement solide du rail français sont dispersées avec fracas au gré des récents arbitrages gouvernementaux. L’annonce coup sur coup, cette semaine, du non-désendettement du système et d’une dérogation à la règle d’or pour financer CDG Express, s’ajoute à la gestion calamiteuse de la crise Alstom et à de multiples arbitrages incohérents. Le quinquennat de François Hollande s’achève dans le tumulte des renoncements, alors que les Français semblent se lasser des piètres performances de la SNCF. Un rebond est-il seulement encore possible? », écrit Gilles Dansart.

Ajoutons l’attribution d’un milliard d’euros à la relance autoroutière, alors que tout investissement ferroviaire est considéré comme un gâchis d’argent public.

Pour télécharger l’article de Gilles Dansart dans Mobilettre.com : Débâcle ferroviaire

0 L’engagement des cadres : Cadres libres s’exprime

Cadres libres s’exprime sur l’engagement des cadres – entre conflit de loyauté et responsabilité sociale, le chemin étroit de la liberté individuelle – et sur la réforme ferroviaire, près de deux ans après le promulgation de la loi.

Pour télécharger :  Cadres libres n° 14 de juin 2016

 

0 Conflit SNCF, l’avis de cadres… peut en cacher un autre !

« La SNCF est déjà soumise à la concurrence, mais le pays en a-t-il besoin ?

Cette question, cela fait des années que nous attendons de pouvoir la poser. Nous avons été très nombreux à croire que nous pourrions le faire à l’occasion des discussions sur les paquets ferroviaires européens.

Dans l’Union, tout est organisé autour du concept de concurrence libre et non faussée qui se traduit, à terme par l’abandon des missions de service public, de toute politique industrielle, des augmentations pour les usagers et les AOT, une baisse de la qualité de service rendu et une remise en cause du niveau de sécurité. »

Pour télécharger la pétition « Conflit SNCF, l’avis de cadres…peut en cachet un autre! adressée à Manuel Valls

Formellement réintégrée pour satisfaire au mythe de la famille cheminote, la SNCF est profondément désintégrée par le fonctionnement en silos et les déficits de cohérence managériale et industrielle.

2 La démission de Jacques Rapoport révèle une profonde crise ferroviaire

L’article de Gilles Dansart dans Mobilettre le 25 février 2016:

Alain Vidalies a annoncé hier soir mercredi 24 février la démission «pour raisons personnelles» du président de SNCF Réseau, qui à bientôt 64 ans ne se voyait pas relever dans la durée les défis du gestionnaire d’infrastructures ferroviaires. Elle souligne une grave crise de pilotage et de stratégie de la part de l’Etat, et interroge sur la capacité de la SNCF à renouveler ses pratiques et son management. En pleine négociation sociale, Guillaume Pepy apparaît plus que jamais au centre du jeu et des enjeux.

Lire la suite…

1 La réforme ferroviaire: quelle conséquences ?

Arnaud EYMERY, Directeur du Cabinet DEGEST, revient sur les principaux résultats de l’étude réalisée pour le compte du Comité Central d’Entreprise de la SNCF, sur les conséquences de la Réforme Ferroviaire.

0 Réforme ferroviaire française: satisfecit de Bruxelles

Siim Kallas a  accordé le 16/07/2014 au journal Les Echos une interview où il déclare que « Pour la Commission, la réforme ferroviaire française va dans la bonne direction ». Lire la suite…

1 Concurrence et structuration des systèmes ferroviaires en Europe

L’ouverture à la concurrence est-elle une réponse adaptée aux questions posées au ferroviaire ? Existe-t-il un lien entre l’organisation choisie nationalement (séparée ou intégrée) et le degré de concurrence ? Lire la suite…

0 Un GIU d’accord… mais comment, avec qui et pourquoi ?

Dans la réforme du système ferroviaire, un consensus existe sur la nécessité de réunir les missions de l’Infra dans une seule entité. La question de la séparation entre ses missions et celles des autres activités ferroviaires se pose. Ce n’est pas l’objet de cette contribution de cadres de RFF et de SNCF. Elle vise à attirer l’attention des décideurs sur les éléments indispensables à la réussite de la « construction » d’un GIU en donnant la parole aux femmes et aux hommes en charge de ces missions. Lire la suite…

On ne gagne jamais rien à mettre son corps social à genoux.

0 Ne pas oublier le passé pour construire un avenir possible
Tribune libre de Benoît Vincent

Mon propos ici n’est pas de m’interroger sur le bien fondé ou pas de la réforme que veut imposer le gouvernement (et les directions de SNCF et RFF). Sur cette question, il n’y a pas débat : cette réforme amplifie et aggrave la situation créée en 1997, et tend à l’éclatement de l’entreprise publique sans résoudre les questions essentielles qui se posent au secteur ferroviaire en France. Lire la suite…

0 Décryptage de la grève du 11 juin 2014

Depuis mercredi 11 juin 2014, des agents de la SNCF sont en grève.

Nous vous proposons, ci-dessous, l‘entretien accordé à Atlantico par Marnix Dressen. Lire la suite…

page 3: "Les cheminots au service des clients. Mais leurs dirigeants, au service de qui?"

0 Interrogeons la réforme!

Au sommaire du Cadres libres n° 10 – mai 2014 :

Lire la suite…

TRIBUNE LIBRE

1 Thierry Mignauw s’exprime sur la Réforme Ferroviaire

Thierry Mignauw, Directeur général délégué Infrastructures de la SNCF en 1998 et 1999, s’exprime sur le projet de Réforme Ferroviaire.

« Je crois à la nécessité de refonder le service public ferroviaire et de rétablir la qualité de son fonctionnement. Je ne prétends pas avoir le monopole de l’expertise, mais je sais ce que c’est que d’exploiter des services ferroviaires. Je sais qu’il est absurde, pour qui a vécu les incessants conflits de toute nature et de tout niveau qui existent depuis quinze ans, de dire que c’est à la Nation d’arbitrer entre RFF et la SNCF : ce n’est absolument pas opératoire ! » … Lire la suite…

Le regroupement qui morcelle

0 Des trains trop larges

Sur « l’affaire » des TER « trop » larges, nous vous recommandons l’article de Daniel SCHNEIDERMANN sur @RRET SUR IMAGES. Lire la suite…

0 Les quais de la réforme

Contribution: Des matériels TER trop larges, des quais à modifier… qui va croire que la SNCF et RFF ne savaient pas ce qu’ils faisaient. A n’en pas douter il s’agit d’une opération bien menée pour justifier la réforme ferroviaire. Lire la suite…

0 Histoire de réforme belge…

Dans le cadre de l’organisation du système ferroviaire national, nos amis Belges ont pris un temps d’avance. Lire la suite…

0 La lettre de Siim Kallas

Siim Kallas a envoyé au Ministère des Transports français un courrier très favorable à la réforme ferroviaire française….

Après ce soutien du vice-président de la Commission européenne et commissaire européen aux Transports, Lire la suite…

0 Appel à témoignages

Le vent se lève… !

Le 6 janvier dernier, par sms interposés, le président Guillaume Pepy nous présentait des vœux très appuyés et nous souhaitait « une année 2014 sous le signe de l’excellence du service aux clients et de la satisfaction au travail », bref « une excellente année ».

Mais du côté des salariés concernés, force est de constater que l’enthousiasme est moins perceptible, tant il est difficile de travailler dans une entreprise qu’ils ne reconnaissent plus, de surcroit à la veille d’une réforme qui mutilerait ce qu’il en reste.
Lire la suite…

0 Régionalisation de l’entreprise?

Cette réorganisation confère le pilotage des établissements à l’activité TER Régionale. Prémices de la création d’établissements mono-activité multi-métiers calqués sur des lignes produits, avec des Directions TER transformées en autant de PME qu’il existe de Régions? Lire la suite…

0 Les Régions prennent parti

Le mardi 11 mars 2014, les Présidents de Régions socialistes ont présenté le nouveau manifeste des Régions intitulé « Pour le renouveau du système ferroviaire ». Lire la suite…

La sous-traitance apporte des surcoûts importants, avec un coût deux fois plus élevé que les agents au cadre permanent.

0 Quel avenir pour l’informatique?

« Le SI doit anticiper et se préparer pour l’échéance de la réforme ferroviaire au 1er janvier 2015 », dixit la Direction Finances Achats et Systèmes d’Information, le 22/10/2013. Lire la suite…

0 Nouveau système ferroviaire

Les points de vue de Gilles Savary, député européen, Thierry Mignauw, ancien dirigeant de SNCF et Henri Wacsin, de la CGT, discutés à l’occasion de débats menés en 2011 et 2012. Leurs auteurs ont chacun accepté d’actualiser leur opinion à la rentrée 2012, elles ne peuvent tenir compte de l’actualité la plus récente.

Lire la suite…