0 Le temps de travail des cadres SNCF excessif

Selon une enquête réalisée à la demande du comité d’entreprise dans le cadre des négociations autour d’un forfait jours, la charge de travail d’une partie des cadres de la SNCF est parfois mal encadrée et leur temps de travail « excessif ».
Cette étude qualitative réalisée par le cabinet d’expertise Secafi, montre que le temps de travail hebdomadaire n’est « souvent pas mesuré », et sous-évalué par les cadres et agents de maîtrise, qui ont tendance à ne pas prendre en compte les tâches réalisées le soir ou le week-end. Certains salariés affirment ainsi travailler entre 50 et 65 heures par semaine.
L’enquête met en garde contre « la pression individuelle intériorisée des individus vis-à-vis d’eux-mêmes », qui conduit à des excès. Ce rapport sera au centre des discussions entre les organisations syndicales et la direction qui ont engagé depuis plusieurs semaines une négociation sur la mise en place d’un forfait jour.

0 Rapport de l’IGAS sur les 35 heures censuré

Le rapport de l’IGAS consacré aux politiques d’aménagement et de réduction du temps de travail dans la lutte contre le chômage vient de faire l’objet d’une décision inique : le directeur de l’IGAS a décidé qu’il ne doit pas être transmis au gouvernement.

Pour télécharger l’article de Mediapart par Caroline Coq-Chodorgne

Pour télécharger le Rapport complet

C'est d'abord de sa gestion industrielle inadaptée que Fret SNCF est mort, pas de son coût du travail. C'est de cela aussi que la branche Voyageurs peut un jour mourir.

0 Ecart de compétitivité et coût du travail

En pleine négociation sur la réécriture de la réglementation du travail, la direction de la SNCF, évalue à 20 à 30% (mesurés comment d’ailleurs?)  l’écart de compétitivité entre la SNCF et les entreprises ferroviaires alternatives. Elle attribue opportunément tout cet écart au coût du travail.

Dit avec moins de précaution: la concurrence entre les entreprises du secteur serait affaire de concurrence entre leurs salariés. L’emporterait le compétiteur qui saurait appliquer le moins disant social.

Loin de moi l’idée de négliger le coût du travail. Encore faut-il le remettre à la place qu’il mérite. Lire la suite…

0 L’engagement des cadres : Cadres libres s’exprime

Cadres libres s’exprime sur l’engagement des cadres – entre conflit de loyauté et responsabilité sociale, le chemin étroit de la liberté individuelle – et sur la réforme ferroviaire, près de deux ans après le promulgation de la loi.

Pour télécharger :  Cadres libres n° 14 de juin 2016

 

0 Convention Collective Nationale de la branche ferroviaire

Dans le cadre de la négociation de la Convention Collective Nationale de la Branche ferroviaire, la base revendicative commune aux 7 organisations syndicales CGT, UNSA, SUD Rail, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC sur l’aménagement du temps de travail a été remise à l’UTP le 26 avril 2016.

Pour télécharger la base revendicative commune sur l’aménagement du temps de travail – 26 avril 2016

1 Critique du Compte Personnel d’Activité

Au premier abord, le CPA peut être vu comme un progrès parce qu’il parle de droits nouveaux. Il ressemble à une réponse, très partielle, du gouvernement à la revendication de la CGT de pérenniser les droits des salariés tout au long de leur carrière. Je propose ici une lecture peut-être iconoclaste, voire conspirationniste (le qualificatif est à la mode) de cette chose.

Lire la suite…

0 Faire grève est-il encore un droit pour le service public ?

Les lois qui encadrent l’organisation du service public dans les transports ferroviaires remettent-elles en cause cette liberté dont chacun devrait disposer ?

Télécharger l’article d’ Eric FERRERES : Faire grève est-il encore un droit pour le service public ? 

Lire la suite…

0 A propos du vote électronique

L’opposition au vote électronique manifestée à plusieurs reprises par la CGT, notamment dans la dernière négociation sur les IRP du futur groupe public ferroviaire, a été l’occasion de voir réapparaître les poncifs sur cette organisation syndicale : rétrograde, archaïque, fermée à la modernité, refusant tout progrès, on en oublie certainement. Des voyageurs originaires d’une contrée lointaine et peu informés de la vie sociale française pourraient s’imaginer, à certaines lectures, les militants de la CGT comme des brutes qui n’ont jamais vu d’ordinateur, connaissent à peine l’électricité et se méfient de tout changement comme les Amish se méfient du monde qui les entoure. Lire la suite…

0 Toute connexion mérite salaire

On assiste à l’explosion du temps de travail hors entreprise chez les cadres et techniciens.

75% des cadres et 39% des salariés déclarent utiliser les nouvelles technologies pour leur usage professionnel sur leur temps personnel. Lire la suite…

0 Contrat de travail et Statut: c’est différent

Les cheminots du cadre permanent n’ont pas de contrat de travail : ils ont un statut. Cette distinction fondamentale semble avoir été perdue de vue. Il me semble nécessaire de la rappeler.

Lire la suite…

0 Expression des salariés

Le droit d’expression des salariés est une disposition figurant dans le code du travail. Ceci est repris dans le référentiel interne à la SNCF, dans le texte RH 0142. Mais les modalités inscrites dans le document sont-elles respectées et appliquées, notamment lors de réflexions liées à des projets de changement ? Ces sujets constituent pourtant autant de thèmes privilégiés pour l’expression des salariés (modification de l’implantation de bâtiment, aménagement d’horaires, restructuration de taches). Lire la suite…

0 Un guide des contractuel(le)s

La fédération des cheminots Cgt a édité un guide d’information à destination des agents contractuels. Lire la suite…

0 Cadres dirigeants, RTT et contentieux

Dans un arrêt rendu le 13 janvier, puis dans un autre du 4 février 2009, la justice met en garde contre l’utilisation abusive de la notion de cadre dirigeant. Lire la suite…