http://www.agirpourlenvironnement.org/campagne/fret-ferroviaire
0 Transport de marchandises : Un train de retard ?!

La campagne Transport de marchandises : Un train de retard ?!, éditée à 80 000 exemplaires, a été initiée pour faire pression sur le premier ministre, le secrétaire d’Etat aux transports et sur le président de la SNCF, afin d’obtenir l’inscription dans la loi de transition énergétique d’un objectif de réduction de 50% en 2030 du trafic poids lourds en zone de montagne, de revenir sur la décision de généraliser la circulation des 44 tonnes, de mettre en œuvre une écotaxe poids lourds et d’adopter un moratoire sur la fermeture des gares, triages et lignes fret. Cette campagne a débuté le 1er juillet 2014 et devrait se clore le 31 décembre 2014.

Pourquoi cette campagne ?

Chaque année, 800 000 camions utilisent le réseau routier hexagonal. Entre 1990 et 2010, les émissions de gaz à effet de serre des poids lourds ont augmenté d’un tiers. Pire, 99,45% des camions sont des véhicules diesel, carburant classé « cancérigène certain » par l’Organisation Mondiale de la Santé. L’âge moyen du parc est progressivement passé de 5 ans en 2007 à 6,7 ans en 2013. Trente pour cent des camions français sont des véhicules « respectant » les normes Euro 2 et 3 datant de 2001 alors que tous les véhicules neufs achetés par les transporteurs doivent être conformes à la norme Euro 6 depuis le 31 décembre 2013 ! Enfin, 13% des tués sur les routes françaises le sont à la suite d’un accident occasionné par un camion.
 

Pour en savoir plus : http://www.agirpourlenvironnement.org/campagne/fret-ferroviaire

Pas encore de commentaires.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
Attention, ce nom sera publié. Choisissez un pseudo si vous souhaitez rester anonyme.

 

  • Newsletter