1 Critique du Compte Personnel d’Activité

Au premier abord, le CPA peut être vu comme un progrès parce qu’il parle de droits nouveaux. Il ressemble à une réponse, très partielle, du gouvernement à la revendication de la CGT de pérenniser les droits des salariés tout au long de leur carrière. Je propose ici une lecture peut-être iconoclaste, voire conspirationniste (le qualificatif est à la mode) de cette chose.

Lire la suite…

Le monde des transports est pris de folie ...

0 Thallys Izy

Le monde des transports est pris de folie, enivré aux liaisons à bas coûts, à la déréglementation et à l’externalisation des coûts environnementaux. On connaissait déjà les autoroutes vides et les camions qui traversent les villes pour éviter les péages. A son tour, Thallys, filiale de la SNCF qui est sensée faire circuler des TGV entre Paris et le Nord de l’Europe, expérimente le Thallys low-coast (la SNCF ne parle plus que le globish) à 19€ dont l’essentiel de l’économie réside dans la diminution des péages du à l’emprunt par ces TGV des lignes classiques à la place de la ligne à grande vitesse, et accessoirement de la fermeture du bar ! En effet, le voyageur pauvre ou radin est une nouvelle espèce d’escardromadaire à la fois lent et sobre. A ce compte je propose de réserver les autoroutes aux vélos et de laisser les voies vertes aux 4×4, ils finiront par s’embourber !

Pierre

0 A propos du vote électronique

L’opposition au vote électronique manifestée à plusieurs reprises par la CGT, notamment dans la dernière négociation sur les IRP du futur groupe public ferroviaire, a été l’occasion de voir réapparaître les poncifs sur cette organisation syndicale : rétrograde, archaïque, fermée à la modernité, refusant tout progrès, on en oublie certainement. Des voyageurs originaires d’une contrée lointaine et peu informés de la vie sociale française pourraient s’imaginer, à certaines lectures, les militants de la CGT comme des brutes qui n’ont jamais vu d’ordinateur, connaissent à peine l’électricité et se méfient de tout changement comme les Amish se méfient du monde qui les entoure. Lire la suite…

1 Concurrence et structuration des systèmes ferroviaires en Europe

L’ouverture à la concurrence est-elle une réponse adaptée aux questions posées au ferroviaire ? Existe-t-il un lien entre l’organisation choisie nationalement (séparée ou intégrée) et le degré de concurrence ? Lire la suite…

0 Un GIU d’accord… mais comment, avec qui et pourquoi ?

Dans la réforme du système ferroviaire, un consensus existe sur la nécessité de réunir les missions de l’Infra dans une seule entité. La question de la séparation entre ses missions et celles des autres activités ferroviaires se pose. Ce n’est pas l’objet de cette contribution de cadres de RFF et de SNCF. Elle vise à attirer l’attention des décideurs sur les éléments indispensables à la réussite de la « construction » d’un GIU en donnant la parole aux femmes et aux hommes en charge de ces missions. Lire la suite…

On ne gagne jamais rien à mettre son corps social à genoux.

0 Ne pas oublier le passé pour construire un avenir possible
Tribune libre de Benoît Vincent

Mon propos ici n’est pas de m’interroger sur le bien fondé ou pas de la réforme que veut imposer le gouvernement (et les directions de SNCF et RFF). Sur cette question, il n’y a pas débat : cette réforme amplifie et aggrave la situation créée en 1997, et tend à l’éclatement de l’entreprise publique sans résoudre les questions essentielles qui se posent au secteur ferroviaire en France. Lire la suite…

0 Contrat de travail et Statut: c’est différent

Les cheminots du cadre permanent n’ont pas de contrat de travail : ils ont un statut. Cette distinction fondamentale semble avoir été perdue de vue. Il me semble nécessaire de la rappeler.

Lire la suite…

TRIBUNE LIBRE

1 Thierry Mignauw s’exprime sur la Réforme Ferroviaire

Thierry Mignauw, Directeur général délégué Infrastructures de la SNCF en 1998 et 1999, s’exprime sur le projet de Réforme Ferroviaire.

« Je crois à la nécessité de refonder le service public ferroviaire et de rétablir la qualité de son fonctionnement. Je ne prétends pas avoir le monopole de l’expertise, mais je sais ce que c’est que d’exploiter des services ferroviaires. Je sais qu’il est absurde, pour qui a vécu les incessants conflits de toute nature et de tout niveau qui existent depuis quinze ans, de dire que c’est à la Nation d’arbitrer entre RFF et la SNCF : ce n’est absolument pas opératoire ! » … Lire la suite…