0 Marchés IBM : ne pas oublier la mobilisation des cheminots
Le Canard Enchaîné de cette semaine revient sur les relations obscures entre la SNCF et IBM, qui seraient entre les mains du parquet national financier. Le journal rappelle la co-entreprise Noviaserv formée par la SNCF et IBM en 2009. Ce que le journal ne rapporte pas c’est que Noviaserv ne put jamais voir le jour grâce à la mobilisation des informaticiens de la SNCF et même de certains salariés sous-traitants. Dans l’unité syndicale la plus complète, tout un corps de métier de la SNCF est devenu « lanceur d’alerte » multipliant les révélations. Cette mobilisation a culminé le 1er Avril 2010 dans une « journée sans informaticiens », où la majorité des informaticiens des directions et la totalité de ceux en région ont débrayé. Les syndicats de la SNCF, si souvent décriés, savent aussi défendre l’intérêt général. Certes la direction de la SNCF a continué sa politique d’externalisation grâce à une nouvelle filiale à 100% Stelsia. Mais elle a dut quand même reculer devant la mobilisation …. qu’elle s’explique maintenant devant la justice !

Pierre

le 28 avril 2016

Lire aussi: Soupçons de marchés truqués entre IBM et la SNCF sur ce site.

Pas encore de commentaires.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
Attention, ce nom sera publié. Choisissez un pseudo si vous souhaitez rester anonyme.

 

  • Newsletter